BxLUG groupe des utilisateurs de GNU/Linux de Bruxelles

Espace membres

Lettre ouverte à Peter Vanvelthoven

Lettre ouverte à Peter Vanvelthoven, Ministre de l'Emploi et de l'Informatisation de l'État et de la Société

Monsieur le Ministre,

Votre campagne d'information sur l'utilisation sécurisée de l'ordinateur et d'internet est une excellente initiative. En effet, il est important de mettre en garde les citoyens sur les risques liés à l'usage d'Internet et de donner des conseils pour une utilisation sereine. La démystification et l'aide personnalisée sont deux méthodes certainement efficaces.

Dans votre communiqué du 24 octobre 2005, vous annoncez que la campagne se déroule en partenariat avec le secteur privé. Il est donc fort probable que l'orientation que votre campagne se donne n'est pas exempte de partialité. Les entreprises finançant cette opération veulent des retours sur investissement. Nous craignons que les moyens mis en œuvre ne soient destinés qu'à promouvoir une certaine vision de l'informatique et d'Internet ayant pour finalité la vente des produits des sponsors.

Vous annoncez la création d'un « call center » afin de répondre aux appels le week-end du 29 octobre 2005 et des RYSA les samedis 5 et 12 novembre.

1. Tous les types d'utilisateurs seront-ils vraiment pris en charge ?

2. Toutes les solutions possibles seront-elles abordées ?

En ce qui concerne la première question, nous pensons que ce ne sera pas le cas.

Par exemple, le site pecephobie ne respecte pas les recommandations du W3C et notamment ses normes d'accessibilité. Il n'est donc pas accessible aux personnes mal- et non-voyantes, ni aux personnes ne disposant pas du plugin « Flash Player ». Vous éliminez de la sorte une partie non négligeable des personnes qui ont précisément besoin de conseils.

Tout le monde ne possède pas un ordinateur équipé de MS-Windows (par exemple les utilisateurs des systèmes GNU/Linux ou Macintosh), vos experts pourront-ils répondre à leurs légitimes questions ?

Quant à la seconde question, nous doutons fortement que des solutions non commerciales soient proposées.

S'il est probable que les RYSA choisissent prioritairement des solutions commerciales, il est par contre certain que les vendeurs (les dealers comme vous les appelez) de matériels informatiques et de logiciels vers lesquels les citoyens sont invités à aller ne proposeront d'autres solutions que d'acheter leurs produits, sans grande considération pour les besoins réels du citoyen.

Sur le site nous relevons des indices que les citoyens n'auront, comme nous le craignons, ni beaucoup de choix, ni d'informations objectives.

Le premier remède parle des virus, des spams, des spywares, des accès non-autorisés, mais oublie que le système d'exploitation qui est la première victime de ce genre de dangers est MS-Windows. On propose donc d'ajouter des mesures de protection en plus, plutôt que de se tourner vers des systèmes d'exploitation configurés pour garantir une sécurité importante à leurs utilisateurs comme par exemple GNU/Linux.

Le sixième remède mélange téléchargement, illégalité, gratuité, réseau d'échange et dangerosité… Le seul remède sous-entendu étant d'acheter les logiciels. C'est un amalgame qui recèle des contrevérités. Il existe un grand nombre de logiciels qui sont quotidiennement téléchargés en toute légalité. On peut par exemple penser au navigateur Internet gratuit et libre : Mozilla Firefox qui a été téléchargé plus de 100 millions de fois en quelques mois et qui est réputé justement en partie pour sa moindre sensibilité aux virus que d'autres ! En outre, un certain nombre d'artistes utilisent en toute légalité les réseaux d'échange pour diffuser leurs œuvres propres à travers Internet. Gratuit ne veut donc pas dire « virus » ou « pirate ».

Ces deux remèdes reflètent une vision monolithique et partiale de l'informatique. Une vision où seuls les ordinateurs équipés de MS-Windows et d'autres logiciels dûment achetés en magasin seraient sécurisés et aptes à répondre à la peur de l'ordinateur.

Nous vous invitons, Monsieur le Ministre, à poursuivre vos actions de sensibilisation et de responsabilisation du citoyen face à l'ordinateur et à Internet, mais il serait vivement souhaitable que votre campagne actuelle et celles à venir :

Persuadés que vous êtes sensible aux problèmes que nous soulevons et dans l'attente d'une réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l'expression de notre considération distinguée.

Le BxLUG - Bruxelles Linux Users Group (http://www.bxlug.be/)

Lilit - Liège Linux Team (http://www.lilit.be/)

FSUGAr - Free Softwares Users Group Arlon (http://www.fsugar.be/)

Logiciels libres - Groupe d'Utilisateurs borains (http://www.loli-grub.be/)

ASBL AEL - Association Électronique Libre (http://www.ael.be/)

Informaticien.be (http://www.informaticien.be/)

Louvain-Li-Nux, Linux Users Group de Louvain-La-Neuve (http://louvainlinux.org/)

Bawet (http://www.bawet.org/)

Contact: Miguel Quaremme (secretaire [AT] bxlug.be)

Bienvenue dans le monde du libre