BxLUG groupe des utilisateurs de GNU/Linux de Bruxelles

Espace membres

Experimental unattended installation procedure for Librassoc

Attention: La procédure décrite dans cet article n'arriverait plus à la même installation de Librassoc que celle qu'on peut obtenir en l'installant depuis le CD, cette dernière étant dorénavant la seule méthode supportée.

Comme documenté sur la page suivante, j'ai installé Librassoc sans intervention manuelle (ou presque, du moins le moins possible):
http://d-i.alioth.debian.org/manual/en.i386/ch04s07.html#automatic-install

D'habitude, on appelle cette fonctionnalité en anglais une unattended installation.

La bonne nouvelle, c'est que ça a bien l'air de fonctionner. Pour information, j'ai passé les paramètres suivants à d-i au boot:

preseed/url=http://apt.bxlug.be/librassoc/librassoc.preseed debconf/priority=critical

J'ai bien entendu d'abord forcé l'utilisation du kernel 2.6 fourni avec d-i (plus d'informations en tapant F3 à la première invite Debian du d-i).

Sur PC (au moins), il y a un problème de corruption de l'affichage dans l'un des premiers écrans. Pour retrouver un affichage normal, switchez de console et revenez immédiatement à la première (alt-F2; alt-F1). Il y a moyen de ne pas du tout avoir ce problème, en ajoutant les paramètres vga=normal et debian-installer/framebuffer=false à d-i au boot (en même temps que les autres paramètres ci-dessus).

Pour créer mon fichier de preseed, j'ai utilisé les commandes documentées sur Alioth depuis l'installation précédente d'une Librassoc chez moi:
debconf-get-selections --installer > librassoc.preseed
debconf-get-selections >> librassoc.preseed

Attention, ce fichier est peut-être trop spécifique pour être utilisé tel-quel, mais il devrait convenir dans l'immense majorité des cas. Et surtout, ne l'utilisez pas sur un PC sur lequel vous avez des données importantes et que vous voulez conserver, tout pourrait être automatiquement effacé.

Après le premier reboot, on doit configurer quelques points dans un menu, un par un. Le plus souvent, il suffit de sélectionner le menu et appuyer sur «enter», parfois, il faut répondre à une ou l'autre question. Ignorez simplement les deux entrées consécutives ayant trait à la configuration d'apt et à la sélection de packages, nous allons faire cela autrement, par un script automatique.

Ensuite, on se retrouve en ligne de commande, et là:
# wget http://apt.bxlug.be/librassoc/install-librassoc.sh
# sh install-librassoc.sh

À la fin de cette étape (la plus longue), on rebootera, et tout devrait être fonctionnel.

Pour personnaliser mieux d-i, on ira voir sur la page suivante comment changer certaines choses: http://svn.debian.org/wsvn/d-i/trunk/installer/doc/devel/available-hooks.txt?op=file&rev=0&sc=0.

L'article Hands-on: Apt-proxy couvre aussi l'utilisation pour Librassoc quand on veut installer ou maintenir tout un parc de PC installés sous Librassoc.

Bienvenue dans le monde du libre