BxLUG groupe des utilisateurs de GNU/Linux de Bruxelles

Espace membres

Migrations to Free Software: CIRÉ

Coordination et Initiatives pour et avec les Réfugiés et Étrangers asbl

Le CIRÉ est une structure de coordination pluraliste que se donnent depuis 1954 des associations pour réfléchir et agir de façon concertée sur des questions liées à la problématique des demandeurs d'asile, des réfugiés et des étrangers avec ou sans titre de séjour.

Il y a actuellement 65 travailleurs au CIRÉ.

L'informatique au CIRÉ

Le parc informatique est constitué de:

Les machines sont très hétérogènes, les configurations s'échelonnent entre des AMD Athlon XP +2000 avec 256Mo de RAM à des Intel Core 2 DUO avec 1Go de DDR2.

Motivation et méthodologie

Les motivations pour passer aux logiciels libres ont été de plusieurs ordres:

La migration vers les logiciels libres a été longuement réfléchie. Elle a débuté en mars 2003 et s'est déroulée sur un peu plus de 3 ans..

Nous pouvons résumer la migration en deux grandes étapes: migration vers des logiciels libres sur MS-Windows et migration vers un système GNU/Linux.

Pour chaque étape nous avons suivi la procédure suivante: déploiement massif

Migration vers les logiciels libres sur MS-Windows

Les premiers logiciels libres au CIRÉ ont été installés en mars 2003. Au départ, quelques postes de travail ont eu OpenOffice.org afin de réaliser des tests de compatibilité. Ceux-ci étant globalement concluants, l'ensemble des postes de travail ont été réinstallés avec OpenOffice.org.

À l'époque OpenOffice.org était déjà un produit mature dont le CIRÉ était satisfait. Il y avait encore quelques petits problèmes de compatibilité, mais des solutions ont été trouvé pour les contourner  [2]. La version 2 de OpenOffice.org a solutionné la plupart des problèmes de compatibilité rencontrés et est beaucoup plus rapide au démarrage. Le seul reproche parfois encore formulé est l'absence de correcteur grammatical.

Au fil du temps, Mozilla-Thunderbird, Mozilla-Firefox, TightVNC, ou encore, A note et 7-zip ont été installés.

Ces logiciels ne suscitent que des louanges ! Ils n'ont jamais présenté le moindre problème et ont été adoptés très facilement et avec plaisir par les utilisateurs.

Migration vers des systèmes d'exploitation GNU/Linux

Les motivations pour passer aux système GNU/Linux sont sensiblement les mêmes que celles évoquées plus haut pour la migration vers les logiciels libres sur MS-Windows, ajoutons:

Il a été installé en octobre 2003 un serveur de fichiers en Debian GNU/Linux qui sert également aux sauvegarde et un router/firewall qui assure le lien entre Internet et le réseau interne du CIRÉ. Le serveur de fichier est également contrôleur de domaine.

Fin 2004, il a été installé dans la salle multimédia un système Ubuntu GNU/Linux.

Le besoin était d'avoir une interface simple, un outil de dessin, un traitement de texte et un navigateur internet. Dès lors, le bureau a été simplifié pour faciliter la prise en main par un public pas forcément initié à l'informatique et trois logiciels ont été sélectionnés:

Les professeurs ont été très positifs quant à la facilité d'usage et sur les possibilités des logiciels. Une petite critique a été néanmoins à faire concernant le rendu de certains sites ne respectant pas les recommandations w3c… mais ce sont plutôt les sites qui sont à blâmer.

Par ailleurs, quelques postes de travail ont été migrés en Debian GNU/linux avec plus ou moins de succès. En quelques mois, les logiciels ayant énormément progressé (compatibilité, intégration, interface, etc.), dès lors les problèmes rencontrés ont pu être solutionnés.

Durant les mois juillet et d'août 2006, 32 postes de travail ont été installés en Ubuntu GNU/Linux 6.06 LTS (Dapper Drake). Ils donnent entière satisfaction.

Avantages

Les utilisateurs sont très enthousiastes vis-à-vis des logiciels libres. Ils notent: L'informaticien note quant à lui:

Conclusion

Tout changement est vecteur de problèmes et de résistances plus ou moins justifiés. La migration en deux étapes (logiciels libres sous MS-Windows puis GNU/Linux) permet de rassurer tout le monde et d'habituer les gens à des nouvelles procédures. Au CIRÉ, l'accent a été mis sur l'aspect moral des logiciels libres, ce projet de migration est devenu en quelque sorte un projet du CIRÉ « comme un autre ».

En fait, le problème principal a été le manque de connaissance des utilisateurs en bureautique, ceux-ci n'appliquent que quelques « recettes » pour obtenir les fonctionnalités demandée (« j'appuie sur l'icône bleue puis sur la rouge et hop »), mais aucune compétence réelle. Donc tout changement nécessite de réapprendre « beaucoup ». Des cours ont été donnés en interne afin de familiariser les utilisateurs à leur nouvel outil. Ça a été le moment d'expliquer le fonctionnement général de la bureautique, mais également du travail collaboratif. Cela a amélioré l'efficacité du travail.

Actuellement, les logiciels libres font pleinement partie de l'environnement de travail du CIRÉ et plusieurs personnes, à leur demande, utilisent chez elles des logiciels libres.

[1] pour les cours de français langue étrangère et les formations en insertion socio-professionnel

[2] par exemple, la sauvegarde des documents au format RTF

[3] Beaucoup plus léger qu'OpenOffice.org

Bienvenue dans le monde du libre